Brazzaville, 20 juin 2024

Ce matin, le président de l’Assemblée nationale, Monsieur Isidore Mvouba, a accueilli à l’aéroport Maya-Maya son homologue djiboutien, Monsieur Dileita Mohamed Dileita.
Le président de l’Assemblée nationale de la République de Djibouti est porteur d’un message du Président de la République de Djibouti, Monsieur Ismaïl Omar Guelleh, destiné à Son Excellence, le Président de la République du Congo, Monsieur Denis Sassou-Nguesso.

La visite de Monsieur Dileita Mohamed Dileita s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations bilatérales entre les deux pays. Ce message, dont les détails restent confidentiels pour le moment, reflète la volonté des deux nations de poursuivre une coopération fructueuse sur divers sujets d’intérêt commun.

Un programme de discussions et de rencontres officielles est prévu pour approfondir les relations et examiner de nouvelles perspectives de collaboration entre les deux nations.

Assemblée nationale, 6 juin 2024

Une audience s’est tenue aujourd’hui entre l’Honorable Président de l’Assemblée nationale et Monsieur Jean Jacques Zam, Coordonnateur Régional du Réseau des Parlementaires pour la Gestion Durable des Écosystèmes Forestiers d’Afrique Centrale (REPAR).

Cette rencontre a permis de discuter en profondeur de la prochaine conférence sur la foresterie, prévue pour le mois de juillet, qui abordera les questions cruciales liées à la gestion durable des écosystèmes forestiers.

Monsieur Jean Jacques Zam a souligné l’importance capitale de cette conférence pour la région. Il a insisté sur le fait que la gestion durable des forêts est essentielle non seulement pour la préservation de l’environnement mais aussi pour le développement économique. “La gestion durable des forêts est cruciale pour notre avenir environnemental et économique ” a-t-il déclaré.

Les discussions ont également porté sur les objectifs spécifiques de la conférence, notamment la promotion de pratiques de foresterie responsables et durables.

Cette rencontre entre le Président de l’Assemblée nationale et le Coordonnateur Régional de REPAR met en lumière l’engagement des autorités et des parlementaires à travailler ensemble pour la protection et la gestion durable des écosystèmes forestiers en Afrique Centrale.

Brazzaville, 3 juin 2024

Une audience de haute importance a eu lieu ce jour entre l’Honorable Président de l’Assemblée nationale et Monsieur Nouhoum SANGARÉ, Représentant régional du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Droits de l’Homme et la Démocratie en Afrique.
Cette rencontre marque une étape significative dans le renforcement des relations entre le Congo et le système des Nations Unies, notamment dans les domaines des droits de l’homme et de la promotion de la démocratie.

Monsieur Nouhoum SANGARÉ a exprimé la volonté du Haut Commissariat de continuer à porter assistance à la sous-région, soulignant l’importance de cette collaboration pour soutenir les initiatives locales en faveur des droits de l’homme.



Discours de l’Honorable Président de l’Assemblé nationale.

En séjour de travail en République algérienne démocratique et populaire, l’Honorable Isidore MVOUBA, Président de l’Assemblée nationale, porteur d’un message de Son Excellence Monsieur Denis SASSOU-N’GUESSO, Président de la République du Congo, Chef de l’Etat, a été reçu en audience ce 08 mai 2024 par Son Excellence Monsieur Abdelmadjid TEBBOUNE, Président de la République Algérienne Démocratique et Populaire.

L’Honorable Isidore Mvouba, Président de l’Assemblée nationale, a reçu ce samedi 4 mai 2024, en audience Son Excellence Ilias Iskandarov, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la Fédération de Russie en République du Congo. La rencontre s’est déroulée dans la salle d’audience de la présidence de l’Assemblée nationale, marquant une étape significative dans le renforcement des relations bilatérales entre les deux pays.

Au cours de cet échange, plusieurs points de coopération étatique ont été abordés. Les discussions ont mis en lumière de bonnes perspectives de collaboration dans des domaines clés tels que l’énergie, la géologie et l’agriculture. L’accent a été mis sur la nécessité de former des cadres nationaux pour soutenir l’économie nationale de la République du Congo, démontrant ainsi l’engagement des deux parties à travailler ensemble pour un développement mutuel.

Un autre aspect crucial des discussions a été l’élaboration d’un accord de compréhension mutuelle entre la Douma et l’Assemblée nationale. Cet accord vise à faciliter l’échange de délégations entre les deux chambres et à encourager des contacts directs entre les parlements. Cela devrait favoriser une meilleure coopération économique et renforcer les liens entre les économies des deux pays.

L’Ambassadeur et le Président de l’Assemblée nationale ont également convenu de l’importance d’augmenter le nombre d’étudiants congolais poursuivant des études dans les universités russes. Cette démarche permettrait non seulement de renforcer les compétences des jeunes congolais, mais aussi de créer des ponts entre les deux économies, favorisant ainsi des partenariats futurs.

Les différents axes de collaboration évoqués lors de cet échange soulignent la volonté des deux parties de bâtir un partenariat solide et durable pour le bénéfice mutuel de leurs citoyens et de leurs économies.

Le Parlement s’est réuni en Congrès ce vendredi 3 mai 2024 pour la prestation de serment des membres de la Haute Cour de Justice, conformément au décret émis le 30 avril 2024.

Sous la présidence de l’Honorable Président du Congrès, Monsieur Isidore Mvouba, les membres de la Haute Cour de Justice ont prononcé le serment “Je le jure”, marquant ainsi le début officiel de leurs fonctions.

Lors de son discours, l’Honorable Président du Congrès a exhorté les membres du Parlement à se montrer à la hauteur des attentes nationales en matière de justice. “Rappelez vous toujours, chers frères et sœurs, des constantes recommandations du Premier Magistrat de notre pays, qui insiste à juste titre sur le fait que la justice du Congo doit être exemplaire et incontestable”, a-t-il déclaré dans son mot de circonstance.

Les membres de la Haute Cour de Justice portent désormais la responsabilité de garantir une justice impartiale, transparente et digne de la confiance des citoyens. Leur engagement solennel ouvre la voie à une nouvelle ère de probité et de respect des lois au Congo, conformément aux attentes du peuple et des autorités du pays.


Mot de circonstance de l’Honorable Isidore MVOUBA.

Par un décret pris le 30 avril 2024, la Présidence de la République a convoqué le Parlement en Congrès pour ce vendredi 3 mai 2024 à 11 heures précises.
La session se tiendra à l’hémicycle de l’Assemblée nationale, où se déroulera la prestation de serment des membres de la Haute Cour de Justice.

Les membres de la Haute Cour de Justice se sont rencontrés avec l’honorable Deuxième Secrétaire de l’Assemblée nationale ainsi que les Secrétaires Généraux aujourd’hui pour préparer cet événement clé. Les détails de la cérémonie, qui marquera le début de leurs fonctions officielles, ont été discutés et réglés lors de cette réunion. Cette prestation de serment n’échappe pas à cette règle, car elle symbolise un moment majeur dans la vie institutionnelle du pays.

L’hémicycle de l’Assemblée nationale accueillera donc ce vendredi des parlementaires venus des deux chambres, réunis pour assister à la prestation de serment des nouveaux membres de la Haute Cour de Justice.

Au dernier jour pour la déclaration des conflits d’intérêts à la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption, le Président de l’Assemblée nationale, l’Honorable Isidore Mvouba, a rempli cette obligation.

“C’est avec un cœur léger que je viens de passer cet examen, pour ainsi dire, je constate que le travail effectué ici est fait avec beaucoup de qualité et de professionnalisme, car il s’agit d’une opération, que l’on appelle ‘les mains propres’, qui contribue à l’amélioration de la gouvernance dans notre pays”, a-t-il souligné après avoir déposé sa déclaration.

L’Honorable Président de l’Assemblée nationale à sa sortie.


En image et effectuant le même devoir, l’Honorable Léon Alfred OPIMBAT, Premier Vice-Président de l’Assemblée nationale.

Sur instruction de l’Honorable Premier Secrétaire de l’Assemblée nationale, les membres de la Commission de réflexion sur les modalités de mise en œuvre de la rente viagère au profit des députés se sont réunis sous la direction de Mme Sylviana Okoua Obondzo Oko, Secrétaire Générale de l’Assemblée nationale.


Ont participé à cette réunion, le Directeur de Cabinet du Président de l’Assemblée nationales, les hauts fonctionnaires de l’Assemblée nationale, ainsi que les experts de la CNSS et de la CRF.