Le Président Hage Geingob a servi avec abnégation, toujours avec dévouement, son pays à plusieurs hautes fonctions : ministre, Premier ministre puis président de la République depuis mars 2015. Le Dr Geingob, originaire de la ville agricole d’Otjiwarongo, était fortement engagé dès son jeune âge à la lutte pour la libération de la Namibie .

Le Congo et le Président Denis Sassou N’Guesso pleurent là un ami fidèle, humble et humaniste. Les grands hommes ne meurent pas, leurs idées traversent l’espace et le temps et éclairent à jamais la vie des nations.

Puisse cet influent membre de la South West Africa People’s Organisation (Swapo), grand militant anti-apartheid, rejoindre le panthéon des illustres personnalités qui ont construit la Namibie et reposer pour l’éternité.

Le Président de l’Assemblée nationale, l’Honorable Isidore MVOUBA, a échangé avec les administrateurs de l’Union Patronale et Interprofessionnelle du Congo (UNICONGO) sur les questions économiques et notamment sur la qualité du dialogue public privé.

« Nous avons sollicité de l’Honorable Président de l’Assemblée nationale que cette institution joue le rôle de facilitateur dans l’amélioration du dialogue public privé », c’est le souhait émis par le président de l’UNICONGO Michel DJOMBO.

Les deux parties, Assemblée nationale et UNICONGO ont également évoqué l’idée d’utiliser à cet effet les passerelles de communication qui existent entre elles par le biais de la Commission Économie, Finances et Contrôle de l’Exécution du Budget de l’Assemblée nationale.


En réponse à la sollicitation de ses hôtes le Président de l’Assemblée nationale, qui était accompagné des autres membres du Bureau de l’institution, a pris bonne note et acté que l’institution parlementaire dont il a la charge s’engagerait dans les limites de son rôle à appuyer ce dialogue et ainsi contribuer significativement à l’optimisation du climat des affaires en République du Congo.

Reçue ce 11 janvier 2024 au siège de l’Assemblée nationale, madame Fatoumata BARRY MAREGA, Représentante de l’UNESCO en République du Congo, a conféré avec l’Honorable Isidore MVOUBA, Président de l’Assemblée nationale.

La question relative à l’année 2024 dédiée à la jeunesse par le Président de la République du Congo Son Excellence Monsieur Denis SASSOU-N’GUESSO a occupé une place importante dans leurs discussions.

Au terme de leurs échanges, les deux personnalités ont convenu d’un partenariat portant sur le renforcement des capacités en matière d’opérationnalisation de la Chaine Parlementaire, l’agenda de l’éducation et les O.D.D.

Un groupe technique des experts des deux (2) institutions va se mettre à pied d’œuvre pour arrêter les projets concrets à réaliser dans le cadre de ce partenariat.

Il s’est tenu ce 23 décembre 2023 dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale, la cérémonie de clôture des travaux de la quatrième session ordinaire budgétaire de l’Assemblée nationale.

À cette occasion l’Honorable Deuxième Secrétaire de l’Assemblée nationale a présenté sous la forme d’une synthèse, l’ensemble des travaux réalisés par la chambre au cours de sa quatrième session.

L’ordre du jour de cette session comportait dix-huit affaires dont neuf retenues par la Conférence des Présidents du dimanche 8 octobre 2023.

Dans son mot de clôture, Le Président de l’Assemblée nationale d’emblée rendu un hommage mérité à l’Honorable André MOUELE, ancien Président de l’Assemblée nationale en 1992.

En outre, il a salué la transfiguration du Congo par Son Excellence Monsieur le Président de la République.

La diplomatie parlementaire a été également au cœur de son mot. À ce sujet le Président de l’Assemblée nationale a indiqué ce qui suit: « En réalité, le Parlement, pour ne pas dire, l’Assemblée nationale, bénéficie des retombées de la diplomatie active et fructueuse que mène avec constance le Président Denis SASSOU-N’GUESSO sur l’échiquier international »

Parlant des relations entre les deux Congo, le Président de la chambre des Députés a salué l’excellence des relations entre les deux Congo qui n’est plus à démontrer, car comme le poète l’a si bien dit : « Lorsque Kinshasa s’enrhume, Brazzaville tousse ».

S’agissant de la période festive, le Président Isidore MVOUBA a attiré l’attention du gouvernement sur la nécessité de renforcer les mesures de protection des populations contre les actes de vandalisme et de banditisme.

C’est par ces mots que le Président de la chambre des Députés a clos les travaux de la quatrième session ordinaire budgétaire.

À l’issue de l’atelier conjointement organisé entre le Parlement Congolais et la FAO, sur le renforcement de capacités des Parlementaires relatif au transformation des systèmes alimentaires pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle, il s’est tenu une cérémonie de planting d’arbres fruitiers au lycée Chaminade, en présence du Président actif de l’APCSAN et de la Représentante de la FAO.
Par cette action symbolique, les Parlementaires ont rendu manifeste leur grande et ferme volonté que de rendre opérationnelle la sécurité alimentaire en République du Congo.

L’Alliance Parlementaire Congolaise pour la Sécurité alimentaire et nutritionnelle (APCSAN) a abrité du 19 au 21 décembre 2023 un atelier de renforcement de capacités des parlementaires sur la transformation des systèmes alimentaires pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Congo en partenariat avec la FAO Congo.

La cérémonie d’ouverture de cet atelier était placée sous le haut patronage de l’Honorable Isidore MVOUBA, Président de l’Assemblée nationale, Président Actif de l’APCSAN qui dans son mot de circonstance a indiqué que : « le présent atelier vise, d’une part, à sensibiliser les parlementaires que nous sommes, et d’autre part, nous doter d’outils susceptibles de transformer les systèmes alimentaires pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle ».

Pour sa sa part le Dr Yannick Arianne RASOARIMANANA, Représentante de la FAO a rappelé que l’organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture considère les alliances parlementaires comme étant des mécanismes de plaidoyer puissant qui contribuent à réduire l’insécurité alimentaire et nutritionnelle et à impulser la transformation des systèmes alimentaires en vue de l’atteinte des ODD 1 et 2 tout en tenant désormais compte des impacts négatifs du changement climatique.

Le Président de l’Assemblée nationale, l’Honorable Isidore MVOUBA, s’est entretenu, ce 2 décembre 2023, avec Madame Yannick Ariane RASOARIMANANA, Représentante du Fonds des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (F.A.O.) en République du Congo.

Cette audience a été l’occasion de passer en revue la coopération entre le Parlement congolais et le Fonds des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture, au travers de l’Alliance Parlementaire Congolaise pour la Sécurité Alimentaire et nutritionnelle (A.P.C.S.A.N.) et le Réseau des Alliances Parlementaires d’Afrique Centrale pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (R.A.P.A.C.S.A.N.).

Les deux personnalités se sont accordées  pour organiser, courant ce mois de décembre 2023, un séminaire atelier de renforcement des capacités des parlementaires congolais sur les questions d’alimentation et de nutrition, ainsi que d’autres activités devant concourir à l’accroissement de la production agricole au Congo. 

L’Honorable Isidore MVOUBA, Président de l’Assemblée nationale a reçu en audience, ce 1er décembre 2023, S.E.M. Johnny SEXWALE, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d’Afrique du Sud en République du Congo.


Plusieurs sujets ont été abordés au cours de ce fructueux entretien, parmi lesquels, la forte implication de la République du Congo, sous la clairvoyance du Président Denis SASSOU-N’GUESSO, dans la libération du Président Nelson MANDELA et la fin de la politique de ségrégation raciale (l’apartheid), l’important rôle à jouer par l’Afrique du Sud, puissance économique, pour tracter, comme locomotive, les autres pays du continent, dont la République du Congo.


Dans le cadre de la coopération interparlementaire à activer, la première phase pourrait être la création des groupes d’amitié.

L’Assemblée nationale ouvre ses portes aux élèves de l’établissement scolaire ” LES PETITS SAVANTS “. Cela participe à l’éducation, à la citoyenneté et la connaissance des institutions de la République par cette frange de la jeunesse congolaise, l’avenir de demain.